Présentation

  • : Sonoris causa
  • Sonoris causa
  • : Culture
  • : AUDIOBLOG ART SONORE ET SOCIETE, ECOUTE, PAYSAGE SONORES, LUTHERIE EXPERIMENTALE, INSTALLATIONS SONORES, SOUND DESIGN, SONOGRAPHIES, OEUVRES SONORES, PERFORMANCES, BRUITS, SOUNDSCAPE...
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • : 06/09/2005

Communautés

Recherche

A écouvisiter aussi

L'état des sons


MOTEUR DE RECHERCHE DE FLUX
Fluxrss.fr



Annuaire de Blogs

ESPACE D'ECHANGE


Un blog est,
semble t-il
un espace d'échange,
contributif,
à la cause sonore,
dans le cas présent.
Ami bon entendant
n'hésite donc pas,
commentaires,
remarques techniques,
dysfonctionnements,
liens inactifs,
adresses à faire passer,
projets à faire connaître,
et tous ce qui peut alimenter
des ressources sonores
seront les bienvenus.
Je reste
toute ouïe.



TOUS LES POINTS D'OUIE

Il y a à ce jour  226 articles,
"AUX PUCES SONORES" 
 
Environ des miliiers de sons
tous azimut.
n'hésitez pas à fouillez dans ce site fouillis,
et à ouïr au hazard des navigations,
des clics sauvages ou des coups de coeur...
DEs COUPS D'OREILLE




Recommander

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

W3C

  • Flux RSS des articles

Suite sonore

CHRONIQUE SONORE MATUDINALE

IL est cinq heures.
L'heure du sonore doux,
que l'urbanité
n'a pas encore bousculé.
Mais déjà,
les premiers souffles de sons s'installent,
en fins rubans discrets,
feutrés.
Les premiers forains
du marché
à portée d'ouïe
s'apprètent
à prendre le premier café
dans un léger tintinabulement de tasses
et de couverts,
salut à mi-voix,
encore ensomeillées.
Les oiseaux aussi,
éveillés de frais
commencent
timidement
à développer
leurs premières mais déjà véloces
trilles aériennes,
courantes d'arbres en arbres.
Les grilles du métro
se sont levées
dans un roulis métallique,
suivies de celles
du tabac-journeaux,
un peu plus virulantes.
Des moteurs attardés,
ou tôt levés,
ou pas encore couchés,
ponctuent l'espace,
sans violence.
Six heures approchent,
les entrechocs
des étals montés
se précisent,
se densifient,
les conversations
s'enhardissent,
la rue sonore
reprend
peu à peu
ses droits,
les livreurs s'activent
portes battantes
 et charriots grinçants,
les oiseaux vont crescendo
les moteurs aussi.
Bientôt les premiers crieurs,
forains harrangueurs
donneront de la voix
affirmant leur territoire de chalandise.
Le vent
automnale
siffle dans les branches
fait claquer
les toiles du marché
traine
dans des raclements discrets,
mais incessants,
les feuilles des platanes.
Les sons sont encore nets,
ciselés,
mais bientôt,
l'oreille s'y perdra,
la ville s'embruitera,
sans pour autant
perdre son charme auriculaire.
Tendez l'oreille,
la belle écoute se mérite...


LES CLOISONS SONORES

Que de sons
que de gens
que d'écoutes.
Des acousticiens mesurent
sans repos
les moindres recoins
des vibrations cachées.
Des linguistes comparent
sans relache
les méandres de la langue,
oralité comprise.
Des physiciens
acharnés
scrutent les étoiles
à l'écoute des infimes molécules  sonores
des micros phénomènes radioélectriques,
des orages magnétiques...
Des artistes fabriquent
au fil du temps
de nouveaux arts sonores
de nouvelles installations
des radios inventives
des brassages de médias...
Des techniciens chercheurs améliorent
de jour en jour
des systèmes d'écoute
ou de retransmission
pour l'oreille.
Mais chacun sa chapelle,
chacun dans son pré
et les vaches seront bien gardées
Mais chacun dans sa tour
d'y voir
que ses sons.
CESSONS !



ECOUTE, ECOUTES

Ecoute l'autre,
Ne t'écoute pas trop,
écoute la mer,
écoute la voix de la sagesse,
n'écoute que ton courage,
mais celui des autres aussi,
écoute dans le vent,
écoute le temps qu'il fait,
écoute moi,
n'écoute pas que moi,
écoute la ville,
écoute la campagne,
écoute les anciens,
mais écoute aussi les jeunes,
écoute les histoires,
méfie toi parfois des histoires,
écoute le silence,
si tant est qu'il existât;
écoute les rumeurs,
en les prenant comme telles,
écoute les bruits,
mais ne pense pas qu'en bruits...
Ecoute,
écoute,
écoute,
écoute,
écoute encore,
écoute sans cesse.


LAISSONS LES SONS


Laissons les sons nous interpeller.
Pour ne pas sans recul,
 tout mettre inconsidéremment,
dans le même panier auditif,
pour trier raisonnablement
le bon son de l'ivraie,
pour expliciter les enjeux bioacoustiques,
aux oreilles trop candides.
Aux oreilles qui ne différencient pas,
sans culture sonore a minima
le son qui nous informe,
de celui qui nous désinforme,
en entretenant le brouhaha,
en générant insidieusement
du fond sonore engluant notre écoute.
A contrario de celui qui,
émergeant de la masse,
ponctue le paysage
de parcelles d'identité sonore
qu'il nous faudra déchiffrer,
qu'il nous faudra protéger,
qu'il nous faudra valoriser,
pour éviter l'uniformité magmatique
et les zones de non droit auriculaire.







Texte Libre

BLOG A PART...
POUR UNE OUIE POUR UN NON...


AIMEZ-VOUS LES SONS,
LES MOTS,
LES HISTOIRES
SI OUI
SI OUÏE,
TENDEZ L'OREILLE,



JOUEZ DU CLIC, (des osselets)

DANS LA CAVERNE DE SONI-SONA


LES "AUX PUCES" SONORES


JEUX DE L'OUIE...


A BON ENTENDEUR, SALUT !





DERNIERE SONNATION !!!

PUSH PLEASE

ET ENTREZ !!!


Nous sommes

page counter

paires d'yeux et autant d'oreilles à déambuler sur ce site





Jeudi 28 mai 4 28 /05 /Mai 09:21
REEMBARQUEMENT SONNIFERE IMMEDIAT


Après quelques longs mois de friche,
état de lâche anbandon,
envie d'autres territoires,
lassitude routinière
paresse coutumière,
et au travers
de tous ces faux-fuyants futiles
Sonoris se réveil.
Certes Sonoris est aujourd'hui plein de vides.
Liens brisés,
images tronquées
ou manquantes à l'appel
sons disparus corps et bien
Comme toute entité vivante,
dans les méandres du flux internétiens...
Mais ils en subsite néanmoins
quelques scories à remuer
quelques braises sonnantes à attiser.
Attisement :
effet printannier ?
Ephéméréité auriculo-temporaire ?
Qui sait ?


http://www.bonjourquebec.com/fileadmin/Image/planifiez/transport/aeroport_g.jpg


CLIQUEZ ECOUTEZ, Denver Airport



http://blog.bmykey.com/wp-content/uploads/2008/04/paris_orly_aeroport.jpg



CLIQUEZ ECOUTEZ, Glasgow Airport



Sonoris se voit pousser des ailes
Les ailes du désir ?
Parler à nouveau
Se démuseler ?
Libérer de la voix
Forcer son rédacteur
à rouvrir rubrique
à s'embarquer inconscient
porté par l'air des sons
vibrant(s)
comme ils se doivent.


CLIQUEZ ECOUTEZ, Dusseldorf Airport Airport


http://img.aujourdhuilachine.com/media/Actualite/Avion_aeroport_pekin.jpg


CLIQUEZ ECOUTEZ, Indianapolis Airport



http://imgpe.trivago.com/uploadimages/42/48/4248371_l.jpeg


CLIQUEZ ECOUTEZ, SAïgon Airport


Re-portages d'air port(e)(s).


CLIQUEZ ECOUTEZ, Manaus Airport



avion aeroport



CLIQUEZ ECOUTEZ, Newark airport



Envie de longs voyages,
Au grand dam de dame l'Ozone
trouée de ré(d)acteurs
aux tympans enflammés
survolant le problème
à grand coup d'annonces
dans une speakerisation réverbérée
des hall pré-icariens
brassant rêves et angoisses
face aux cieux à parcourir
toutes écoutilles ouvertes
pour ne pas rester sourd
aux injonctions d'espaces.


CLIQUEZ ECOUTEZ, Paris Airport


Un avion décolle de l’aéroport George Charles



CLIQUEZ ECOUTEZ, Taipei Airport










Par gilles MALATRAY - Publié dans : sonoriscausa - Communauté : ECOUTE ECOUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 2 janvier 5 02 /01 /Jan 10:25
2009       ANNEE DESARSONNANTE ?


         Still Life - Robin Mignard - 1996



Chers amis visiteurs, lecteurs, installateurs, performeurs, écuteurs, activistes, écoutants, passionnés...


Espaces Des Arts Sonnants.

vous souhaite
ses meilleurs vœux pour 2009


De belles  écoutes qui viendront vous charmer, vous surprendre, vous questionner...

Et de nombreux et beaux projets sonores à venir.






Par gilles MALATRAY - Publié dans : sonoriscausa - Communauté : ECOUTE ECOUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 11 novembre 2 11 /11 /Nov 14:11


APPEL D'OFFRE
APPEL A LA SURVEILLANCE
ATTENTION DANGER !


Cet article ne traite pas, exceptionnellement de la chose sonore. Il veut tout simplement avertir ses lecteurs de manoeuvres politiques dont on pourrait, à juste titre, rougir de honte, et de colère, contre ceux qui les emploient.  En effet, ces derniers piétinent sans vergogne une certaine déontologie qui devrait être de mise au plus haut de l'appareil gouvernant, ne serait-ce que pour donner "le bon exemple" à la base.
De tous temps, des dispositifs de surveillance, de censure, de contrôle, voire de pression ont été créés et utilisés sans trop se préoccuper du respect du citoyen, celui que l'on est sensé défendre.
Je relaie donc ici un article, appel d'offre officiel à l'appui, récupéré sur le site musicologie.org, qui n'est pourtant pas à l'origine un site trublion, politiquement parlant, mais qui cependannt s'inquiète, et il y a de quoi, de certaines déviances politiques de notre beau Pays des Droits de l'Homme et du Citoyen.
A bon entendeur salut !


Le ministère de l' Éducation nationale

investit 220.000 € par an,

pour surveiller l'opinion dans la Toile


Ce n'est pas un canular, il faut le lire pour y croire. En résumé, le ministère de l'Éducation nationale va débourser 100.000 € par an, et celui de l'Enseignement supérieur et de la Recherche,  120.000 €, pour surveiller l'opinion, ses sources et contenus, dans la Toile. Ce qui semble prouver que le gouvernement se fiche des rencontres avec les syndicats, les professionels, des tables rondes et des consultations, mais redoute « la rue ».

L'avis d'appel d'offre a été lancé le 15 octobre 2008, pour les années 2009-2010, par le ministère de l'Éducation nationale : Ministère Education Nationale - DELCOM 8 - Bureau Affaires Financières et Marchés Publics - MEN SG DELCOM 2008/57 - Veille de l’opinion. Détails ; rectificatifs.


Il est paru au B.O.A.M.P. du 4 novembre 2008


Il s'agit, selon le texte , de repérer les leaders d'opinion, les lanceurs d'alerte et analyser leur potentiel d'influence et leur capacité à se constituer en réseau ; de décrypter les sources des débats et leurs modes de propagation ; de repérer les informations signifiantes (en particulier les signaux faibles qui pourraient se développer en situtation de crise) ; de suivre les informations signifiantes dans le temps ; de relever des indicateurs quantitatifs (volume des contributions, nombre de commentaires, audience, etc.)

L'appel d'offre précise qu'il ne s'agit pas d'une simple observation et description, mais que des analyses devront  rapprocher ces informations et les interpréter, anticiper et évaluer les risques de contagion et de crise, alerter et préconiser en conséquence.

Des pistes sont fournies, il s'agit de surveiller les sources stratégiques en ligne, comme les sites commentateurs de l'actualité, revendicatifs, informatifs, participatifs, politiques, etc. Elle portera ainsi sur les médias en ligne, les sites de syndicats, de partis politiques, les portails thématiques ou régionaux, les sites militants d'associations, de mouvements revendicatifs ou alternatifs, de leaders d'opinion. La veille portera également sur les moteurs généralistes, les forums grand public et spécialisés, les blogs, les pages personnelles, les réseaux sociaux, ainsi que sur les appels pétitions en ligne, et sur les autres formats de diffusion (vidéos, etc.)

Le texte ajoute que « Les interactions entre des sources de nature différente, les passages de relais d'un media à l'autre seront soigneusement analysées. »

Enfin, le texte insiste sur la mise en place d'un mode d'alerte à dates de livraison strictes, et en temps réeel, y compris pous les « signaux faibles », qui pourraient monter et puissance.

Lire le texte :

Voir égalemement : http://www.fabula.org/actualites/article26772.php



Blogueurs, rédacteurs, lecteurs, citoyens écoutants, un homme averti en valant deux (a minima), diffusez largement ce communiqué pour qu'un maximum de personnes puissent être informées des manipulations que l'on excerce, au jour le jour, et à l'insu de tous.

Par gilles MALATRAY
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 30 septembre 2 30 /09 /Sep 14:40
SE RENCONTRER POUR,
SE FAIRE ENTENDRE,
C
ONNAÎTRE ET RECONNAÎTRE



http://www.windworld.com/feature_pages/feature_images/russolo.jpg
Luigi Russolo and Ugo Piatti with the Intonarumori, circa 1913


Constat
Plus je défriche, ou tente de défricher, le paysage et les territoires des arts sonores, plus je suis étonné et séduit par sa complexité, sa richesse, son foisonnement créatif.

Mais paralèllement, plus je rencontre des artistes, des opérateurs culturels, des élus à la culture, des publics, plus je mesure la difficulté de faire connaître ce secteur des arts sonores, qui pourtant semblerait avoir aujourd'hui le vent en poupe.
La grande multiplicité des pratiques, des techniques, l'absence de réseaux structurés, de lieux de diffusion spécifiques, le manque de terrains de monstration dédiés, d'outils critiques et de repères historiques... beaucoups de ces constats contribuent finalement à une relative méconnaissance des arts sonores.


http://www.acirene.com/images/presentation/eoliennes.jpg
Eoliennes sonores,
installation environnementale
Aciréne Chalon/saône




Mobilisation
Installateurs de tous crin, acousmates, bricophonistes, sculpteurs sonores, performeurs, plasticiens, spécialistes des réseaux, de la création sonore numérique, du net-art, de l'installations environnementale, programmateurs, commissaires et autres défendeurs des arts sonores, il est donc temps de nous rencontrer pour asseoir notre visibilité, tant auprès des institutions que du public.


Questions de terrain
Régulièrement, notamment sur des festivals, j'entends des questions récurentes qui, à défaut de trouver des solutions dans l'immédiat, posent un cadre de réflexion sur des pratiques en pleine évolution, pour ne pas dire en pleine ébulition.


- Comment développer des réseaux où les arts sonores seront reconnus dans leurs spécificités, en tenant des courants transdisciplinaires qui les alimentent et souvent les motivent ?

- Où se produire, créer, faire de la médiation, démarcher ?

- Quel(s) marché(s) pour quels arts sonores ?

- Comment construire un état des lieux, des ressources, comme celles qui ont été mises en place par les secteurs de la musique, des arts plastiques ?

- Faut-il constituer des collections, un fond d'oeuvres sonores emblématiques, pourquoi comment et sur quels critères ?

Voici, de façon non exhaustive, une première série de questions que j'ai pu relever,  de la part des artistes, collectifs, mais aussi des opérateurs culturels.


Réponses et outils ?

Trouver des réponses, ou tout au moins construire des axes de réflexion qui tendraient à développer des outils de médiation, me semble passer dans un premier temps par la rencontre d'acteurs de terrain.
Ces outils auraient pour principale fonction de contribuer à une reconnaissance des arts sonores, de façon à les présenter comme des pratiques spécifiques en regard des arts plastiques, numériques, musicaux, dans des segments culturels particuliers et avec des  marchés  propres.

Premier constat
la Région Rhône-alpes est un vivier intéressant pour les arts sonores, de par la quantité d'artistes, et la diversité des pratiques que l'on y rencontre.

Première proposition
Cette région pourrait servir de ballon d'essai pour entamer des rencontres, des travaux de réflexion, afin d'étendre cette démarche à tout le territoire français,  d'échanger dans la continuité avec nos voisins européens mais également avec de nombreux pays du Monde.

Des moyens et des stratégies
Il convient pour ce faire de trouver des relais, des soutiens, au sein des institutions culturelles publiques et privées, des collectivités territoriales, des chercheurs, pour amorcer ces démarches, et réfléchir aux formes possibles des moyens d'action (
état des lieux, ressources, colloque, symposium, journées de médiation, de présentation, d'action... ou toutes autres formes restant à inventer).

Participation collective
Et ici, il faudrait que nous, artistes, chercheurs et opérateurs culturels, entamions un débat en interne pour à la fois recueillir des avis sur le bien fondé (ou non) de cette démarche, sur les moyens que chacun envisagerait, mais peut-être tout simplement sur le fait de se faire connaître, de présenter nos pratiques, nos propres territoires sonores...

L'appel à contribution est donc lancé, via le canal de ce modeste blog qui, bon an mal an, tente de cerner et de défendre les arts sonores danns toute leur diversité.

Merci par avance d'avoir consacré quelques minutes à la lecture de cet article, et mieux encore d'amener de l'eau au moulin par votre participation.

Il est possible pour cela d'utiliser le forum mis en place sur Espace Des Arts sonnants.

http://desartsonnants.forumactif.net/


A vos plumes électroniques...


Larsen magnétique par jalb
Larsen magnétiques de Vincent Bondet











Par gilles MALATRAY - Publié dans : sonoriscausa - Communauté : ECOUTE ECOUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 23 septembre 2 23 /09 /Sep 20:27


PIANOS TOYS


Qui va piano,
Doucement !
c'est pour jouer !
Pas pour de vrai
mais quand même,
du son,
du vrai !


CLIQUEZ ECOUTEZ, Obsession (Arte Radio)






























Va !
de retro
Désuet
Piano mécanique
qui chante les mémoires
qui chante dans les mémoires,
d'avant aujourd'hui
et même d'avant hier,
d'avant madame le fée
bonne ou mauvaise électricité,
au temps auriculaires
des pianos mécaniques
désuets jouets.


CLIQUEZ ECOUTEZ L'introuvable instrument de Georges







Pianos joués
Comme par jeu
pas pour de sérieux
les touches s'appuient
les sons s'égrennent
hors des grands concerts
très loin,
comme par jeu.



CLIQUEZ ECOUTEZ, une pièce for Toy Piano










Pianos déjoués
piano jouet n'est pas joué
détournement d'objet
comme instrument désacralisé
un piano pour de faux !
Mais qui joue pour de vrai i
chromatique anachronisme ?


CLIQUEZ ECOUTEZ, Pièce pour Toy's piano


 http://chercheursdesons.hautetfort.com/media/02/01/42c0776f4db3b0c832d76d4e57b9d7d3.jpg


Pianos des jouets
Petites mains
sur petites touches
entraîna le son
sur petits mécanismes
et chansons populaires
mais pas trop.

CLIQUEZ ECOUTEZ, L'hiver







Pianos désuets
sonorités d'antan
pas Steinway
ni autre belle lutherie
d'antan
ou encore Rolls
pianistiquement parlant,
mais d'antan
ça s'entend...


CLIQUEZ ECOUTEZ, Jingle bells







Pianos des jouets,
pianos offerts
sur un Noël généreux
pour de petites menottes
avides de frapper
sur un objet trouvés
sous un sapin doré
Légende de piano
ou piano de légende
comme jouet éphémère.



CLIQUEZ ECOUTEZ, Me Mandala








Piano's toys sound
trop enfantin
quasi inquiétant
dans sa quiétude
juvénilement trop innocente
pour ne pas provoquer
un marasme dans l'oreille
jusqu'au coeur de l'esprit.



CLIQUEZ ECOUTEZ, Piano toys, Film d'horreur















Par gilles MALATRAY - Publié dans : sonoriscausa - Communauté : ECOUTE ECOUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 21 septembre 7 21 /09 /Sep 08:43
Vendredi 19 septembre 2008
VIVRE LES SONS A MONTALIEU
Le 27 Septembre 2008
(Article relayé du site Espaces des Arts Sonnants)


Comme annoncé il y a peu sur ce site,
Le centre du son, pour fêter les dix du groupe de réflexion qui a donné corps à l'association, organisent 10 rencontres avec des artistes, des scientifiques, des chercheurs, dans les domaines du son tous azimut.
Certes il n'est pas ici question que des arts sonores, mais notez pour ce premier rendez-vous la présence d'artistes installateurs tels qu'Eric Samakh et son passionnant travail autour de l'environnement et du paysage sonore.

http://www.exporevue.com/images/magazine/1786erik_samakh.jpg


A lire autour des flûtes solaires
http://ouvretesyeux.wordpress.com/2008/03/05/erik-samahk/
http://www.evene.fr/arts/actualite/samakh-exposition-bord-eau-maubuisson-436.php


On y rencontrera aussi  Goran Vejvoda, compositeur, performeur et plasticien reconnu, qui a beaucoup réfléchi et publié des essais autour des arts sonores. Il collabore régulièrement avec l'assocation Double-entendre et le site ressource et créateur du label expérimental Vibröfile.

Goran présentera notamment, au travers une exposition, ses travaux photographiques, autour de la représention du son


L'image “http://www.vibrofiles.com/img/upload/illustr_goran_vejvoda2.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Images Goran Vejvoda


On pourra également participer à la balade sonore de Marine Rivoire, plasticienne travaillant beaucoup sur l'écoutee. Elle a mis en oeuvre des formules de promenades sonores où le sens de l'ouïe est fortement sollicité, durant une longue périgrination sensorielle pendant laquelle on s'immerge progressivement dans les paysages sonores traversés.
A tester pour (re)découvrir son environnement par l'oreille.

 

Quand à Jean-Jacques Bénaily, compositeur, enseignant au CNSM de Lyon et président de l'association L'inventaire Rhône-Alpes, regroupant près de 70 comositeurs acousmates, il présentera une oeuvre acousmatique installée, et parlera de son travail autour du son dans ses compositions.

L'image “http://inventaire.r.alpes.free.fr/images/benaily.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.


Chaque artistes se tiendra, tout au long de la journée, à disposition du public, dans un esprit de médiation plus que de représentation, pour faire découvrir à tout un chacun, passionné ou néophyte, le "côté-cuisine" des arts sonores, et des sons tout court.


Voici donc le programme complet des rencontres du 27 septembre 2008 à Montalieu-Vercieu (Isère), commune où est née la cvélèbre chanteuse Ninon Valin.


Programme complet du 27 septembre de 9h 00 à 18h 30 : 

Anne-Claude Bénaily (69), orthophoniste, échange avec le public sur son métier et les problèmes de la voix -

Patrick Barruel-Brussin (38) propose d'écouter la voix de Ninon Vallin, et de connaitre la technique et les choix qui ont fait d'elle une très grande chanteuse lyrique

Ecoutez les oeuvres de Jean-Jacques Bénaily (69), compositeur acousmatique, tout au long de la journée

Jean-Claude Duclos (69), spécialiste des pathologies liées au Bruit, et Amélie Pilonchéry-Massardier (69) médecin du travail, font une communication sur Le bruit et l'audition

Marine Rivoire (38) vous emmène dans une balade sonore en quête des tonalités de la ville entre berges du Rhône et jour de marché

EriK Samakh (04) vous raconte ses réalisations sonores Les flûtes solaires, avec la médiation d'Hélène Lalier (01) responsable du centre d'art contemporain de Lacoux

Découvrez l'audition vue par un professionnel du conseil et de l'accompagnement avec Angélique Schwartz (69), audioprothésiste

De projection en diffusion, vivez une expérience d'artiste avec Goran Vejvoda


Programme PDF de Vivre les sons à Montalieu-Vercieu

 

Par gilles MALATRAY - Publié dans : sonoriscausa - Communauté : ECOUTE ECOUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 8 septembre 1 08 /09 /Sep 17:16
GRINCEMENTS DE SONS





Cliquez ecoutez, Grincements de bois



Comme Pierre Henry le fit
en portes et soupirs
en une oeuvre sonore
acousmatiquement grincante
d'un humour composé.


Cliquez ecoutez, Branches d'arbres qui grincent entre-elles, par Yannick Dauby






Cliquez ecoutez, pont de bateau , par Keith de Mendonca


Récurrence stridulante,
cinématographiquement inquiétante ?
comme un cliché
entaché de suspens

un leitmotiv stéréotype
marqueurs d'ambiances
a dominantes angoissantes

ou qui le voudraient bien.


Cliquez ecoutez, porte automatique londonnienne par Stephen Cornford






Cliquez ecoutez, porte russe par Dimitry Urupin

Ce sont sons irritants
parfois,
que grincements stridents

hésitants, chevrotants
quasiment acouphèniques
comme une vrille sonore
pénètrant le tympan
jusqu'au tréfond du crâne.
Mais aussi,
ils sont riches
d'une matière sonore dense
émaillée d'harmoniques
de rythmes ciselés
de de mouvance timbrale
qui conquiert l'oreille
du phonographiste impénitent.




Cliquez ecoutez, porte berlinoise par Maggie Mayham







Cliquez ecoutez, autre porte berlinoise par Maggie Mayham



Cris de bois
de métal
de bois contre bois
de bois contre métal,
la matière résiste
en grincements cyniques.




Cliquez ecoutez, autre porte russe par Dimitry Urupin





Comme un rire grinçant
ou des dents se frottant
le malaise s'installe
en sons comme grimaçants




Cliquez ecoutez, boîte aux lettre russe par Dimitry Urupin







Cliquez ecoutez, portail en fer camarguais



De portes en ressorts
de haubans en gréments
de sommiers en parquets
le grincement sévit
comme signe porteurs
de maladie chronique
ou témoin  de l'usure
du passage du temps.



Cliquez ecoutez, porte métallique







Cliquez ecoutez, et autre porte



Ca grince
ça gémit
ça couine
ça crisse
matière contre mat!ère
en frottements pugnaces
de surfaces confrontées.



Cliquez ecoutez, et encore autre porte







Par gilles MALATRAY - Publié dans : sonoriscausa - Communauté : ECOUTE ECOUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 30 août 6 30 /08 /Août 06:23
PAROLES D'ENFANTS , SONS ET HISTOIRES
ET ACTION PEDAGOGIQUE




Carte de visite de Neptune


 








Statuaire contée
Carte  sonores

voix d'enfants
fraîcheur vivifiante,
un géant couronné,
maître de la mer
trône au milieu
de mouettes criallardes
tout au fond d'une cour,
pas de pierre 
mais de bois.

CLIQUEZ ECOUTEZ, Neptune





Carte de visite de l'ombrelle

Objet conté
C'est une ombrelle
en dentelle
qui est belle
à crécelles
bats des ailes
dit Estelle
ritournelle
en dentelle...

CLIQUEZ ECOUTEZ, L'ombrelle




Carte de visite de la Tarasque

Légende contée
C'est un conte monstre
une légende cruelle
en tarasque fantasque
pour une peur apprivoisée
de tartarinesques hableries
et un ogre provencal
mythique...

CLIQUEZ ECOUTEZ, La Tarasque





Carte de visite de Saint Eloi

Un roi conté
un roi moqué
un roi défroqué
mais un saint
tout de même
au pantalon tout retourné
comme un gentil magicien
prétexte si il en fut,
à moqueuses chansonnettes.

CLIQUEZ ECOUTEZ, Saint Eloi





Carte de visite du miroir aux alouettes

Des miroirs contés
chansonnettes enfantines
déclinaison ornithologique
oulipienne et déclamative
tout en leurres trompeurs
et pièges récités
comme dansantes incantations
magiques commeil il se doit...

CLIQUEZ ECOUTEZ, Miroir aux alouettes




Carte de visite du râteau à télines

Une fable contée
Histoire baroque
télescopage sémantique,
magie de mots dits
et  fabulette en suite sonore
en images fantasques
au sens tout chahuté
et paroles tourneboulées...

CLIQUEZ ECOUTEZ, Le rateau à tétine




Carte de visite du Gladiateur

Un conte conté,
histoire de bateaux
et cornes de brumes
Lou Drac tapis en eau
guettant sa proie marine
sous les rires d'enfants
qui aiment les légendes
auxquelles tout jeunôts
ils ne croient déjà plus.

CLIQUEZ ECOUTEZ, Le gladiateur




Carte de visite des bottes de marais


Des bottes contées
pour chaussures à son pieds
dépareillées à l'oreille
histoire de différence
mais la morale est sauve
jusqu'au bord de l'étang
dans un savant bestiaire.

CLIQUEZ ECOUTEZ, Les bottes des marais





Carte de visite du viro-troucho


L'omelette contée
nourriture d'oeufs
tournée en poêle
viro-troucho
provencale
bicéphale
comptine appétissante
pour ventre affamé
qui a des oreilles

CLIQUEZ ECOUTEZ, Viro-Troucho




Sources des documents audios et images :

Le projet

Les cartes de visite font du bruit

Les cartes de visite sont nées d'un travail qui, durant l'année scolaire 1993-1994, a réuni les élèves de grande section de maternelle et de cours préparatoire de l'école des Alyscamps, à Arles. Avec l'aide de leurs enseignants, d'une conteuse, de plasticiens et de photographes, ils ont imaginé un dialogue entre des enfants de leur âge et les collections du Museon Arlaten. Ce dialogue en mots et en images a été restitué sous forme de 19 fiches d'aide à la visite, pour que petits et grands puissent partager le fruit de cette riche rencontre.
C'est au cours de l'année scolaire 1998-1999, que les cartes de visite ont été sonorisées. Sous la direction d'un compositeur, et avec l'aide d'un professeur de provençal, deux nouvelles classes ont participé à cette création. Chaque fiche concernant un objet du musée a été mise en musique et s'accompagne d'un commentaire et d'une comptine.

Enseignants : Lucienne Réalli, Alain Olivera, Anne Lambert

Plasticiens : Anne Pinvidic, Christophe Kay

Conteuse : Joëlle Quenin

Photographes : Serge Ben-Lisa, Bernard Delgado

Compositeur : Arnaud Coutancier

Le site












Par gilles MALATRAY - Publié dans : sonoriscausa - Communauté : ECOUTE ECOUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 29 août 5 29 /08 /Août 09:15
FREE ATTITUDE
ABSENCES ET COUPURES
DE SONS ET/OU D'IMAGES



Chers lecteurs-auditeurs,

Certains d'entre vous ont certainement remarqué que lorsqu'ils cliquaient sur des liens, un message du type moralisateur apparaissait sur le serveur de FREE, le mal nomé.

En effet, quelques sons et images de ce blog sont stockés sur les généreux 10 go que propose gracieusement l'hébergeur à ses abonnés.

Et puis voila que, tout d'un coup, ce même abonné s'aperçoit qu'il n'a plus accès à la gestion de son compte FTP free, et que ce dernier lui explique doctement que :

"...Erreur 403 - Refus de traitement de la requête (Interdit - Forbidden)

Le serveur a compris la requête, mais refuse de la satisfaire.

Une démarche d'authentification n'y fera rien et cette requête ne doit pas être renouvelée. Si la méthode invoquée est différente de HEAD et le serveur souhaite rendre public la raison pour laquelle il refuse le traitement, il le fera dans l'entité liée à cette réponse. Ce code d'état est souvent utilisé lorsque le serveur ne souhaite pas s'étendre sur les raisons pour lesquelles il refuse un accès, ou parce que c'est la seule réponse qui convienne.

Vous tentez d'accéder à une ressource qui vous est interdite.
Il se peut que le compte concerné soit suspendu (Cf. Console de Gestion)..."

Cette annonce au caractère légaliste moralisateur gendarme de la toile surprend de prime abord, et tendrait à culpabiliser l'usager qui se demande quelle faute grave il a bien pu commettre.

La réponse à cette restriction, que le magnanime FREE ne donne pas à ses abonnés semble être la suivante.

Le weblogueur que je suis utilise le serveur FTP comme stockage et ne publie pas, ou pas assez de pages sur un site estampillé FREE, d'où ce coup de semonce inatendu.

A l'heure où des sites proposent des hébergements multimédias illimités, FREE semble aller à contre-courant, et ne daigne même pas s'en expliquer avec ses abonnées, qui pourtant, c'est mon cas, versent stoïquement quelques 30 euro mensuels depuis quasiment 10 ans.

Merci pour la reconnaissance envers ses fidèles abonnés, qu'on se le dise !



Par gilles MALATRAY - Publié dans : sonoriscausa - Communauté : ECOUTE ECOUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 19 août 2 19 /08 /Août 21:13
PRESTATIONS DE SERVICES
REPORT DU SITE ESPACES DES ARTS SONNANTS



Cet article est un écho, une publicité en quelque sorte, de celui publié dans le blog ami et voisin,
Espaces des arts sonnants , d'où l'absence de sons et la présentation graphique inhabituelle à celle de Sonoris Causa.

D
ES PRESTATIONS DE SERVICE
VIA ESPACES DES ARTS SONNANTS



Espaces des arts sonnants vous informe sur l'actualité, génère progessivement et met en ligne des ressources autour des arts sonores, des artistes et des lieux de diffusion et de production, impulse des matières à réflexions, des approches critiques, historiques...

Mais Espaces des arts sonnants constitue également un réseau de professionnels pluridisciplinaires, au service des opérateurs culturels, des élus, des techniciens, des associations, structures éducatives, des collectivités territoriales, espace qui vous propose ses savoirs-faire dans différents secteurs touchant sonore.

L'image “http://www.acirene.com/images/presentation/eoliennes.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Eoliennes sonores ACIRENE


EXEMPLES DE PRESTATION

- Programmation, commissariat de festivals, d'expositions, et autres événements culturels liés au sonore
- Etudes environnementales dans des environnements sonores urbains et ruraux
- Aménagements de parcours et sentiers sonores, espaces ludiques, parcours thématiques...
- Muséographie, muséophonie et scénographie sonore
- Bandes-son, bornes intéractives et audio-guides touristiques et culturels
- Mise en place de visites auriculaires et guidées urbaines ou en espaces naturels
- Installations sonores spécifiques, plasticiennes, acousmatiques, adaptées au lieu et au projet...
- Médiation multimédia autour d'un événement, d'un site, d'une institution (traces, mémoire, guides, catalogues...)
- Conception et réalisation d'outils pédagogiques (jeux d'écoute, jeux sonores spécifiques, installations ludiques...)
- Formations à différentes pratiques et analyses de l'environnement sonore
- Ateliers et animations (écoute, prise de sons, créations sonores, installations et bricophonie...)
- Organisation et gestion de colloques
- Conférences
- Organisation et animation de voyages culturels autour des pratiqus sonores, visites thématiques, parcours sonores, expositions, festivals commentés...


      
Le Pavillon des guetteurs de sons         
Installation sonore environnementale monumentale et intéractive ACIRENE



Espaces des arts sonnants, en relation avec d'autres structures, gère un réseau transdisciplinaire capable de répondre à toute demande spécifique. Une équipe de professionnels, techniciens, artistes et de partenaires culturels sera constituée à la demande, sur mesure, pour répondre au mieux à chacun de vos projets sonores les plus divers.

Pour en savoir plus, pour envisager une collaboration, contactez :

Gilles Malatray :
ESPACES DES ARTS SONNANTS
(33) 09 53 39 86 41 (coût d'un appel local)
34, rue Roger Salengro - LYON 69009
desartsonnants@gmail.com

ACIRENE
(33) 03 85 48 17 69
10 Grande rue - 71100 CHALON/SAÔNE
http://www.acirene.com/










Par gilles MALATRAY - Publié dans : sonoriscausa - Communauté : ECOUTE ECOUTE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus