OU L'ON REPARLE D'ARTS SONORES, tentatives de définition, approches et expériences sonores, les arts sonores sous toutes les c(o)ul(p)tures...

Publié le par gilles MALATRAY

DES SONS ET DES ARTISTES



3687989.gif



CLIQUEZ ECOUTEZ, Bastien Gallet, Locus Sonus, l'art sonore




Faut-il que la matière sonore
soit extraite,
pure jus,
avant d'être malaxée,
triturée
réinventée ?
Que l'auditeur-spectateur
soit tiré de son fauteuil
et de sa passivité consommante,
que le lieu en ses murs
soit modifié/boulversé dans l'écoute
en architectures de sons de bruits,
extrapolant et détournant le musical,
jusqu'à s'en écarter bruyamment ?



CLIQUEZ REGARDEZ ECOUTEZ, Le carillon de frédéric Le Junter



3687989.gif



CLIQUEZ ECOUTEZ, Eric Samakh, pratiques sonores environnementales, Locus Sonus


Comment définir,
les chemins de travers de l' écoutable,
en une circonscription admise,
en paroles et en chartes,
en écrits et en articles,
en genres artistiquement identifiés
rassurant
les historiens de l'art
les politiques culturelles
les friands d'écoutes cataloguées ?



CLIQUEZ ECOUTEZ, Le jouer de flûte, une installation sonore d'Eric Samakh



3687989.gif



CLIQUEZ ECOUTEZ, Fabien Vandamme, Locus Sonus, A perte d'audition


Les mécaniques sonores,
les performances tonitruantes,
les immersions acousmatiques,
les détournements électroniques,
les expériences auriculo-scientifiques,
l'environnement  réaménagé,
en parcours éoliens, aquatiques,
l'internet en réseaux-flux-sonores
en espace de création partagée...
Tout un monde mouvant,
qui joue sur les frontières,
qui titille les marges,
qui questionne l'oreille,
sans se ranger facilement
entre musiques actuelles
expérimentales,
contemporaines,
novatrices,
ou pas du tout musique...



CLIQUEZ ECOUTEZ, Monotone symponie (extrait) d'Yves Klein



3687989.gif



CLIQUEZ ECOUTEZ, Stephen Vitiello, Soundtrack for vidéo



3687989.gif



CLIQUEZ ECOUTEZ, Samuel Bordreuil, Locus Sonus, Faire paysage


Le son installé
entre moult enceintes,
sculptures en mouvement,
cinétismes cliquetant,
résonances architecturales
intéractions cellulaires,
public acteur de plein gré
ou surpris d'un aléatoire provoqué,
programmes informatiques real-time,
interfaces multiformes...
Les limites du son
entre
bricolages sauvages
à l'impulsivité tribale,
et expérimentations pointues,
maîtrisées par avance,
le son installé disais-je
qui n'a jamais finit
d'en découdre avec l'art.



CLIQUEZ ECOUTEZ, Philippe Franck, Sons dans la ville, Locus Sonus



3687989.gif

Commenter cet article