OU SONORIS PRESENTE DES LIENS CASSES

Publié le par gilles MALATRAY

FREE ATTITUDE
ABSENCES ET COUPURES
DE SONS ET/OU D'IMAGES



Chers lecteurs-auditeurs,

Certains d'entre vous ont certainement remarqué que lorsqu'ils cliquaient sur des liens, un message du type moralisateur apparaissait sur le serveur de FREE, le mal nomé.

En effet, quelques sons et images de ce blog sont stockés sur les généreux 10 go que propose gracieusement l'hébergeur à ses abonnés.

Et puis voila que, tout d'un coup, ce même abonné s'aperçoit qu'il n'a plus accès à la gestion de son compte FTP free, et que ce dernier lui explique doctement que :

"...Erreur 403 - Refus de traitement de la requête (Interdit - Forbidden)

Le serveur a compris la requête, mais refuse de la satisfaire.

Une démarche d'authentification n'y fera rien et cette requête ne doit pas être renouvelée. Si la méthode invoquée est différente de HEAD et le serveur souhaite rendre public la raison pour laquelle il refuse le traitement, il le fera dans l'entité liée à cette réponse. Ce code d'état est souvent utilisé lorsque le serveur ne souhaite pas s'étendre sur les raisons pour lesquelles il refuse un accès, ou parce que c'est la seule réponse qui convienne.

Vous tentez d'accéder à une ressource qui vous est interdite.
Il se peut que le compte concerné soit suspendu (Cf. Console de Gestion)..."

Cette annonce au caractère légaliste moralisateur gendarme de la toile surprend de prime abord, et tendrait à culpabiliser l'usager qui se demande quelle faute grave il a bien pu commettre.

La réponse à cette restriction, que le magnanime FREE ne donne pas à ses abonnés semble être la suivante.

Le weblogueur que je suis utilise le serveur FTP comme stockage et ne publie pas, ou pas assez de pages sur un site estampillé FREE, d'où ce coup de semonce inatendu.

A l'heure où des sites proposent des hébergements multimédias illimités, FREE semble aller à contre-courant, et ne daigne même pas s'en expliquer avec ses abonnées, qui pourtant, c'est mon cas, versent stoïquement quelques 30 euro mensuels depuis quasiment 10 ans.

Merci pour la reconnaissance envers ses fidèles abonnés, qu'on se le dise !



Publié dans sonoriscausa

Commenter cet article