OU LES SONS SONT LOIN D'ETRE NATURELS, électronique par-ci, synthèse par-là, expérimentation sans concession et hertzatz de sons.

Publié le par gilles MALATRAY

LES SONS DU NEANT
ET AUTRES OGM
(ONDES GENETIQUEMENT MODIFIEES)











CLIQUEZ ECOUTEZ, Electronic-study by Rieck



Attention OSNI
(Objet sonore non identifié) !
Oreilles accrocs du violon,
et fans du bel canto,
et encore admiratrices imodérées,
de l'instrument palpable,
ergonomiquement jouable,
par gratter-frotter,
souffler- jouer,
percuter-caresser...
Inconditionnels des sons
qui ne sont que ce qu'ils sont,
Passez votre chemins !





CLIQUEZ ECOUTEZ, Little electron by Soetemann











CLIQUEZ ECOUTEZ, Electronic squetches by Joachim




Ici on trafique,
on bidouille,
on expérimente,
on salit,
on défigure
pouir mieux reconfigurer,
on post shaefférise,
on met les mains dans le virtuel,
on ose procréer
le son que nulle mécanique,
déesse luthière,
si belle soit elle
ne peut engendrer.
PROFANASSONS !!!





CLIQUEZ ECOUTEZ, Alpestrine ponds











Ici on modélise,
sans pour autant imiter.
Toute ressemblence avec des sons
ayant déjà exister
serait tout à fait fortuite.
Ne vous méprenez pas ici,
point d'aspirateurs,
d'hélicoptères,
de gouttes d'eau,
de souffles humains,
toute ressemblance ne serait
que pure coïncidence.
La mélodie est -elle absente,
ou complètement timbrée,
qu'il n'en reste que la matière ?




CLIQUEZ ECOUTEZ, Electronic squetches 2 by Joaquim












Ici ls sons sont,
des gnomes d'audio laboratoires,
des son-embryons issus,
de l'incandescence de lampes désacordéees,
de variations électriques superposées,
de filtrages diodées,
de manipulations transistorisées,
d'ajouts et de retraits,
de combinaisons algorythmiques,
d'espaces artificiellement recréés.





CLIQUEZ ECOUTEZ, Architectur eplastics










CLIQUEZ ECOUTEZ Aenonloo parasites




Ici on joue avec le feu,
et l'onde saturée,
le timbre réduit
à sa forme la plus épurée,
presque trop sinus
pour être vrai,
l'enveloppe sonore
harmoniquement saturée,
presque trop complexe,
pour être vraie;
Ici on triture du son,
Sergent Pepers soyer en fiers !




CLIQUEZ ECOUTEZ, My little parasite




















Publié dans sonoriscausa

Commenter cet article