OU L'ON REFAIT LE MONDE, textes et chansons entre conteste à sons et utopies, grogne sociale et espérance.

Publié le par gilles MALATRAY

FAITES VOS VOEUX,RIEN NE VA PLUS ?
CA VA MIEUX EN LE DISANT !
LE PARADIS C'EST POUR DEMAIN !








CLIQUEZ ECOUTEZ, Salut à toi, par Bérurier noir


La tendance est à la grogne.
Depuis longtemps.
Depuis Toujours ?
Recherche de mieux-être,
utopies rassénérante,
bouffées de violences sociales,
explosées par des dits,
plutôt que par les gestes,
en paroles catharsiques.
Le paradis est à portée de main !



CLIQUEZ ECOUTEZ, Entreprendre, Par philippe Boisnard






CLIQUEZ ECOUTEZ, Adieu le 12, par Jolie-môme


Santé pour tous
argent prodiguement distribué,
sans travail avilissant,
nature rayonnante,
brises dépolluées,
justice pour tous la même,
eau pure et partagée,
et tout irait pour le mieux,
dans le meilleur des mondes.


CLIQUEZ ECOUTEZ, Y'a basta






CLIQUEZ ECOUTEZ, Ca gaze, par Jolie-môme


Génétique maîtrisée,
Attention aux violences larvées,
au coeur même, impuissant,
du bébé tout juste né,
Attention aux vies sexuelles
aussi socialement incompatibles,
qu'irrémédiablement incontournables.
Attention aux comportements douteux,
symptômes stigmatisant,
de violences-déviances futures.
Attention aux parents indignes
pas même capables,
de montrer le bien du mal
à leur progéniture socialement mal engagée,
alors que leurs ministres bien-pensant,
fournissent un exemple resplendissant
du parfait modèle d'honnête homme
Mais l'Etat policé veille au bon grain,
pour le séparer de l'ivresse,
si ce n'est celle des politiques,
déjà bien enivrés d'eux-même.


CLIQUEZ ECOUTEZ, Télécharger c'est illégal







CLIQUEZ ECOUTEZ, Salaud'pauvres


Nous vivons sans le savoir,
une époque merveilleuse,
et heureusement pour nous,
que quelques rabat-joie chantant,
une poignée de poètes vitupérant,
nous le rappellent de vive voix,
et que sans conteste nous allons,
vers un paradis social,
pétri d'humanité,
de douceur et de désintéressement.
Alleluia !



CLIQUEZ ECOUTEZ, Macdo Par Jolie Môme














Publié dans sonoriscausa

Commenter cet article