OU L'ON SE FAIT DU MAUVAIS SON, vers des lendemains qui déchantent

Publié le par gilles MALATRAY

SONS POSTE ET LES QUE TAUREAUX


CLIQUEZ ECOUTEZ, Ecouter...



CLIQUEZ ECOUTEZ, Changement !







CLIQUEZ ECOUTEZ, Il arrive...



CLIQUEZ ECOUTEZ, Nouvelle formule



Lettre de Mr Francis Peduzzi,
Président du syndeac

6 mai, 20h30

Maintenant que la messe est dite
Comme ça, à chaud. Au risque de la précipitation.
Juste pour ne pas leur donner l'illusion que nous
baisserions les bras. Même en ce soir de tristesse.
C'est peut-être une chance. Prenons cela comme une
chance. Vivons cela comme une chance. Retournons la
défaite, que dis-je, le deuil, comme un gant. Faut
Qu'on cause ! Faut qu'on se cause !
Trotskos, cocos, socialos, verts d‚o, écolos, prolos,
bobos, parigots, ruraux, provinciaux !
Causer. Nous causer de quoi nous voulons causer,
pourquoi nous voulons causer, à qui nous voulons
causer, comment nous voulons causer. Nous raconter
L'histoire du monde qui reste à écrire, du monde qui
nous fait rêver.
Mais d'abord, là où l'on est, là où l'on travaille,
faire ce que nous avons à faire. Ne pas avoir peur.
Penser libre, vivre libre, travailler libre. Ne rien
céder.
Partout et en toutes choses, le féminin et le
masculin, le singulier et le pluriel.
Partout et en toutes choses, l'authentique avant le
stratégique, le poétique avant la tactique, la
dialectique avant le lexique, le politique avant la
politique.
Partout et en toutes choses, plus de courage et moins
de paresse, plus de profondeur et moins de surface,
plus de lumières et moins de ténèbres, plus de
collectif et moins de chacun pour soi, plus d'individu
et moins de panurge, plus de doutes et moins de
certitudes, plus de tendresse et moins de brutalité,
plus d'élan et moins de divan, plus d'ambition et
moins de carriérisme, plus de questions et moins de
réponses, plus d'audace et moins de repli, plus
D'humilité et moins de morgue, plus de savoir et moins
de clichés, plus de négo et moins d'ego. Moins d'ego
et plus de Ségo ?
Écrivons le programme commun de nos désirs. Ni langue
de bois, ni langue de coton.
Inventons des mots vivants, des mots qui parlent, des
mots qui écoutent, des mots qui s'entendent, des mots
qui volent, des mots qui sonnent, des mots qui osent,
des mots qui consolent, des mots qui frôlent, des mots
qui cherchent, des mots qui aiment.
Un autre monde est possible. Paradoxe des slogans.
Sarkozy va s'y employer.
Ce ne sera pas le nôtre.
Dans 2012 est déjà inscrit l'an 01. Il reste à
surligner. Pour cela réfléchir, ouvrir, séduire,
construire, agir. Ensemble.
Objectif : la concorde. Pour la prochaine fois, vider
leur place.
Il demeure tant de bastilles à conquérir. Et des
législatives qui arrivent.


CLIQUEZ ECOUTEZ, Intégration...


CLIQUEZ ECOUTEZ, Dans la police (Montage)


CLIQUEZ ECOUTEZ, Poker...


CLIQUEZ ECOUTEZ, Au suivant !!!



No comment...........









Publié dans sonoriscausa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article