OU L'INAUDIBLE SE FAIT AUDIBLE

Publié le par gilles MALATRAY

LES SONS, DE L'INFINIMENT PETIT A L'INFINIMENT LOIN...
A L'INFINIMENT IMAGINAIRE


Oreille humaine,
tu n'endends que peu,
bridée,
beaucoup de sons t'échappent.
Ni les chauve-souris,
ni les sons des étoiles,
ni les soubressauts sismiques,
n'affectent ton ouïe.

CLIQUEZ écoutez, jouez à explorer des mondes inconnus au radar.


Et pourtant,
insasiable curieux,
l'homme s'est  fabriqué des outils,
pour grossir les sons,
ausculter des entrailles,
décoder l'inaudible,
il a appris de l'animal,
à chasser l'ultra-son,
à déceler l'infra-son.



CLIQUEZ écoutez des pertubations magnétiques dans l'atmosphères

De l'indien aux aguets,
l'oreille collée à terre,
au médecin,
auscultant,
l'oreille collée à la poitrine,
d'un patient aux poumons sifflotants,
jusqu'aux micros,
loupes auditives,
tant des savoir-écouter  gagnant sur l'inaudible

CLIQUEZ écoutez battre un coeur.

Laurie Andersqon nous fait écouter avec... les coudes !
Musique en scène GRAME Lyon



Le cornet,
que l'on prothèse à l'oreille,
le stéthoscope,
mettant à portée d'ouîe
les fonctions vitales,
du corps devenu sonore,
Le radar,le sonar,
pour naviguer en aveugle,
explorer d'obscures abysses,
le télescope,
oreille des étoiles,
le microphone,
loupe sonore,
les piezos,
collés à la matière,
les amplificateurs de tout crin...



Ainsi la nature a révélé
moult secrets cachés,
à l'oreille bidée.

CLIQUEZ écoutez  l'eau dans son intimité

On entend maintenant ,
l'infiniment petit,
l'infiniment lointain,
on écoute
l'inaudible à humain...

CLIQUEZ écoutez les craquements, vibrations, gémissements d'un pont sous le vent

CLIQUEZ écoutez l'incroyable mais vraie (et  très courte) poésie d'un lapin qui rêve !!!

CLIQUEZ écoutez Les sons d'un lac gelé, dans le Jura Français
Prix 2002 des preneurs de son Boris Jollivet
(véridique et sans retouche si ce n'est l'amplification du phénomène) !!!

CLIQUEZ écoutez les sons de minuscules insectes aquatiques
captés par Yannick Dauby à l'aide d'un stéthoscope trafiqué

CLIQUEZ écoutez le chant des étoiles
(patientez quelques instant, le temps du téléchargement du flux audio)
capté par le télescope géant d'une station de radio astronomie américaine



CLIQUEZ écoutez des "battements" d'une lointaine étoile géante.

CLIQUEZ écoutez les utra-sons décodés et amplifiés d'une chauve-souris


CLIQUEZ écoutez les émissions radar de la sonde Huygens à l'approche de Mars



CLIQUEZ écoutez de la neige qui fond sur un massif du Mercantour
tendez l'oreille, micro-son très délicat...

CLIQUEZ écoutez les tressautements d'un sommier à ressort

CLIQUEZ écoutez le vent sur un fil métallique de clôture

CLIQUEZ écoutez des branches d'arbres qui grincent en se frottant sous l'effet du vent


Et le non entendu,
mais rêvé par l'artiste,
est recréé aussi,
calquant-fabriquant
des avatar de ces nouveaux sons,
de la matière à satisfaire
l'appétit du détail écoutable,
pour façonner des micro-sons,
des nano-sons,
des micro-mondes auriculaires,
s'installant dans l'espace,
en microtésimals parasites,
en infimes fréquences,
en subtils brouillages,
complétant la pallette
de l'écoute élargie,
jusqu'au confin
de l'audible esthétisée.

CLIQUEZ écoutez des microsons /parasites composés par des artistes sonores


Tendez l'oreille,
gardez la aux aguets,
il reste tant de sons,
si microscopiques soient ils,
mais si poétiques,
si captivants,
à découvrir,
pour ne pas s'enfermer dans un ronron sonore,
engluant le quotidien.




 

Publié dans sonoriscausa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article