OU IL Y A QUELQUE CHOSE QUI CLOCHE DANS LES SONS

Publié le par gilles MALATRAY

LES SONS DE L'ART CAMPANAIRE EN DANGER

Depuis bien longtemps déjà,
elle tinte,
bourdonne,
sonne à la volée,
résonne alentours,
vibre de sa puissance d'airain.



Appels à la prière,
alertes aux dangers,
des envahisseurs destructeurs,
des incendies ravageurs,
des bombardements imminents
émissions de tristes glas lancinants...

Mais aussi,
annonces de joyeuses nouvelles,
des naissances,
des mariages, alliances,
annonces vocales,
claironnement des angelus,
découpant la vie laborieuse,
en heures retentissantes,
horloge sonore de la collectivité,
journal sonore ancestrale.
Depuis longtemps déjà,
la cloche se fit entendre,
la cloche se fit comprendre...



Instrument accordée,
musicalement conçue,
résonnance étudiée,
souvent appareillée,
de sonneries en carillons,
de carillons en jaquemards,
la cloche est musicienne.
Elle égrenne parfois,
de tintinabulantes mélodies,
chantre généreuse de l'espace publique.

Du haut de ses clochers,
beffrois,
tours,
campaniles,
elle recouvre et délimite  un espace de son haume sonore,
donnant à qui l'entend,
la reconnaissance de son territoire,
de sa ville,
de sa bourgade,
de son quartier,
de sa paroisse,
en véritable phare auditif.



D'ailleurs,
combien de voyageurs,
pélerins,
marchands égarés dans les pièges du brouillard,
de bateaux en perdition,
ne guidât elle pas vers des hôtes bienveillants.

CLIQUEZ ECOUTEZ, Bill Fontana composer et jouer avec les cloches

Son chant,
local,
se mêle parfois à ceux de ses voisins.
Et si les nouvelles discordent,
si plusieurs sons de cloches se télescoppent,
si les pendules ne sont pas accordées,
l'esprit de clocher gagne alors la place,
allant parfois,
jusqu'aux querelles de clochers fratricides

Objet de convoitise,
volée pour des conflits,
détruite par punition,
pour rendre muette la ville insoumise,
fondue en matière à canon,
symbole de puissance par la taille et le nombre d'objets sonnants possédés,
la cloche entretient,
intrinséquement,
de puissantes charges symboliques.


Grosses cloches d'églises,
bourdons de cathédrales,
clochettes de table,
de portes d'entrée,
sonnailles et clarines montagnardes,
repérant le troupeau,
exacerbant l'espace
de concerts envoûtants,,
gongs et bols résonnants,
cousine des cymbales, cistres et  autres résonnants,
la cloche est résolument protéiforme.

CLIQUEZ ECOUTEZ
La résonnance d'un gong

 

CLIQUEZ ECOUTEZ
La résonnance d'un bol tibétain


Depuis bien longtemps déjà,
des maîtres saintiers,
fondeurs, compagnons,
maniant la terre et le feu,
d' une égale maîtrise,
conservant jalousement
des secrets ancestraux,
des savoirs-faire d'initiées,
la science des matériaux et des alliages,
des gravures et des ornements,
de formes et des sons justes,
des résonnances affinées,
depuis bien longtemps déjà,
les fondeurs engendrent de fascinants
instruments d'airain,
le bronze des poètes.

CLIQUEZ ECOUTEZ
Le carillon de Douai


Aujourd'hui menacée,
par de stupides détracteurs,
confondant bruits de marteau-piqueurs et sonneries de cloches,
sous prétexte d'intensités voisines,
les mêmes qui partent en guerre contre les clarines montagnardes,
les coqs et autres chanteurs prolixtes,
les mêmes qui effacent,
de leur morgue anti-sons
toute musique révèlant les paysages,
les mêmes qui amalgamment sans complexes
tintammare résiduel, 
incontrôlé,
et signal sonore de qualité,
musicalisant l'espace,
le préservant d'une paupérisation auriculaire menacante,
si la cloche est baillonnée.





Faites taire la cloche
et vous ne laisserez,
dans les  espaces urbains,
que la grande marée sonore des moteurs,
bruit de fond engluant pernicieusement l'oreille.

CLIQUEZ ECOUTEZ
Une fine mélodie carillonnée


Faites taire les clarines des vaches montagnardes
et vous ôterez au paysage ruraux,
tous ses plus beaux atours auriculaires,
tous ses plus fiables repaires qualitatifs.

CLIQUEZ ECOUTEZ, un petit concert montagnard de clarines alpestres

CLIQUEZ ECOUTEZ
Une pièce contemporaine inspirée de sonneries de cloches

Contre les complexés de l'écoute non discriminante,
contre ceux qui n'ont rien compris à la richesse campanaire,
et à la richesse du monde sonore en général,
contre les aigris des décibels sans distiction,
contre les radicaux de la lutte anti bruits non raisonnée,
contre tous ceux qui ne concoivent pas une écoute d'utilité publique,
paysagère et partagée,
protégeons la cloche de ses prédateurs mal-écoutants !!!

Pour mieux connaître la cloche
CLIQUEZ sur un glossaire du monde campanaire

CLIQUEZ, VISITEZ ET ECOUTEZ
des cloches toulousaines


CLIQUEZ ECOUTEZ
Une sonnerie de Lourdes







Publié dans sonoriscausa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article