OU LE SON S'INSTALLE (ARTISIQUEMENT PARLANT) DANS L'ESPACE

Publié le par gilles MALATRAY

DES INSTALLATIONS SONORES

Sur scène,
en concert,
le son est installé,
ponctuellement,
au fil des représentations
posé,
frontal généralement,
entre les deux oreilles,
de l'écoutant,
assis généralement.

C''est l'homme,
acteur,
musicien,
qui en règle général,
lui donne vie,
l'interprète,
le joue,
pour un public docile.

Jusqu'à ce qu'arrivent,
le couple magnétophone haut-parleur
la machinerie interactive,
l'art assité du programme informatique,
et bien d'autes dispositifs...

CLIQUEZ ECOUTEZ REGARDEZ de drôles de machines sonores de Frédéric Le Junter

Jusqu'à ce que le son soit promené dans l'espace,
démultiplié,
destructuré,
et que les auditeurs,
oreilles dépaysées,
le reçoivent alentours,
et non plus obligés,
de faire face à l'écoute.



Nouveaux paysages sonores,
technologiques,
nouveaux dispositifs,
écartant le musicien parfois,
au profit du dispositif,
grand maître des lieux
du grand ordinateur,
de programmes (plus ou moins) aléatoires,
de mécanismes bricolés,
d'ojets usuels détournés,
amplifiés dans leurs sons,
des espaces réaménagés.

CLIQUEZ REGARDEZ ECOUTEZ, Water Pavillon, une installation sonore d'Edwin van der Heide (english)

CLIQUEZ REGARDEZ ECOUTEZ, un espace immersif entre sons et images


Nouvelles postures d'écoute,
en mouvement,
en allant d'un point d'écoute à un autre,
d'une source à une autre,
libre?



Machineries bruitistes,
après le futurisme,
concerts de haut-parleurs interrogeant l'espace,
l'intallation du son scénographie les lieux,
intérieurs,
extérieurs,
publiques,
intimes...

CLIQUEZ REGARDEZ ECOUTEZ, des installations sonores d'urgence...

Les lieux sont démultipliés,
délaissant volontiers,
 la salle de concert,
du théâtre,
lieux de représentations habituels.
Cours d'immeubles,
halls d'entrée,
cages d'escalier,
écoles,
rues,
pont,
friches,
nées des industries disparues.
Partout le son peut s'installer,
faire sonner l'espace public,
A la vue et à l'écoute de tous.

CLIQUEZ ECOUTEZ REGARDEZ, des espaces publiques installés et des promeneurs étonnés

Est-il pour autant plus accessible?

Et puis,
le son côtoie la sculpture,
l'architecture,
la vidéo,
hybridation actuelle,
dans des espaces multiples,
déambulatoires,
exposition ou concert ?
spectacle ou non?
monstrations inouïes?
terrains d'aventure auditifs,
explorations minimalistes,
grandiloquentes,
Hésitantes,
conceptuelles,
indéfinies,
provocantes,
ou très sages,
muiltiformes en tous cas.





Et puis,
le promeneur-écoutant devient,
manipulateur,

déclencheur,
au gré de ces gestes,
de ses mouvements,
déplacement,
la fameuse interactivité...
Un acteur écoutant,
un petit peu créateur lui aussi?

CLIQUEZ ECOUTEZ REGARDEZ, le spectateur acteur manipule du son












Publié dans sonoriscausa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article