OU LA MACHINE EST AU CENTRE DE L'ECOUTE, VIA L'ARTISTE

Publié le par gilles MALATRAY

MACHINES A SONS, RECOMPOSEES

Je suis né
dans une petite ville
les métiers à tisser
emplissaient l'espace
de leurs tchic et tchac et tchic et tchac...
Où le sifflets des usines,
ponctuant les équipes de travail,
où les sifflements des moteurs relachant
les trop-plein de vapeur
assourdissaient la ville,
la coloraient aussi,
paysage sonore
identifiable entre tous,
pour l'autochtone
ça va de soi.

CLIQUEZ ECOUTEZ Kangraum, visitez de la souris, les sons et les paysages de la mine intéractive

CLIQUEZ ECOUTEZ, fabriquez votre paysage sonore industriel, en cliquant sur les vignettes

Paysage sonore aujourd'hui disparu
industries exportées,
la ville a perdu de ses sons,
en même temps que ses métiers,
les gens même
parlent moins fort,
plus de machines
qui forcent la voix
à se faire entendre
en passant par dessus ,
et moins de surdité
née de la proximité
de cette même machine,
tueuse d'oreilles.

CLIQUEZ ECOUTEZ, fabriquez votre pâte à sons, en agençant la merveilleuse machine à sons

CLIQUEZ ECOUTEZ, une composition électroacoustique de Kristi Allik , inspirée de machines






Mais au diable la nostalgie
si des bruits
ont disparu,
d'autres sont arrivés,
la vie est toujours là,
bruissante de mécanique.

CLIQUEZ ECOUTEZ, une autre composition électro-machiniste de Delphine Measroch

CLIQUEZ ECOUTEZ, Machination 1 de Jean-Marc Duchenne

Beaucoup d'artistes,
fabricants d'atmosphères,
créateurs de paysages sonores,
aiment les machines,
extrapolent les sons
de machines bruyantes,
rythmées,
propices à la variation,
au concert bruitiste,
bien après Russolo*
agencement les timbres industriels,
installent des sons d'usines...

CLIQUEZ ECOUTEZ, Machination 2 de Jean-Marc Duchenne

CLIQUEZ ECOUTEZ, Machination 3 de Jean-Marc Duchenne




Notons que
la machine
est est l'une des seules,
capable d'entretenir ,
longtemps,
des sons au départ
au combien éphémères,
et de les installer
dans le temps
et dans le paysage,
parfois jusqu'à l'usure,
jusqu'à la saturation
du paysage lui-même,
et de ses écoutants.

CLIQUEZ ECOUTEZ, Machination 4 de Jean-Marc Duchenne






CLIQUEZ REGARDEZ ECOUTEZ, une installation machinassons



* Allez voir le manifeste futuriste de "L'art des bruits" de Russolo



CONSEIL POUR UN BON ENTENDEMENT:
Pour profiter au mieux de ces sons, de leurs déplacements dans l'espace,
équipez votre ordinateur d'une bonne paire d'enceintes, ou écoutez au casque.












Publié dans sonoriscausa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article