OU L'ON ECOUTE PARLER D'ART

Publié le par gilles MALATRAY

PAROLES D'ARTISTES,
TOUS EGAUX, TOUS EGO
FACE A L'ART...





2006 vient de sonner.
Bonne année !
Et pourquoi parler de l'art ?
De l'art,
reflet de société ?
De l'art,
vision de jours meilleurs ?




CLIQUEZ ECOUTEZ, L'auteur






















CLIQUEZ EXPLOREZ REGARDEZ ECOUTEZ, De l'art si je veux
(Patientez le temps du téléchargement de l'animation Flash)



L'art à la portée de tous...
Comment çà...
Simplement,
par illumination...
Ah bon ?
Malraux aurait-il eu tord ?
la chose artistique resterait-elle,
qu'on se le dise,
un rien élitiste ?


Tous égaux devant l'art ?
Tous ego devant l'art ?



CLIQUEZ ECOUTEZ, Dream Screens



Et puis quoi encore,
l'art est-il sérieux,
pétri de mises en garde,
de constats lugubres,
de réflexions profondes ?


Et puis quoi encore,
l'art n'est-il que divertissement gratuit,
apanage d'improductifs,
déjections de parasites sociétaux ?



CLIQUEZ ECOUTEZ, un brin de conversation, cultivée.






















CLIQUEZ ECOUTEZ, I am an artist




Et puis quoi encore,
faut-il pour l'aborder,
un cerveau surdimmensionné,
des acquis conséquents,
un intellect énoooooooooorme ?



CLIQUEZ ECOUTEZ, Un vrai faux journal de Matisse



Et puis quoi encore,
L'art n'est-il qu'un leurre ?
Qu'une poudre aux yeux instrumentalisée,
qu'une propagande marchandisée ?




CLIQUEZ ECOUTEZ, Sebastien artiste anonyme






























CLIQUEZ ECOUTEZ, autour de Gérard Conio, l'art contre les masses...



Et puis quoi encore,
N'aurions nous pas,
pauvres incultes,
droit à une part de rêve,
que peut-être insidieusement,
l'art distillerait ?



CLIQUEZ ECOUTEZ, Comment je crée...



Et puis quoi encore,
N'aurions nous pas,
pauvres soumis,
droit à une part de révolte,
que tenacement l'art fomenterait ?






















CLIQUEZ ECOUTEZ, argument d'opéra




Et puis quoi encore,
n'aurions nous pas,
pauvres naîfs,
droit à une part de conscience,
que sagement l'art engendrerait ?



CLIQUEZ ECOUTEZ, Bernard Lubat























Et puis quoi encore,
où l'art commence t-il ?
Et où finira t-il ?
Et puis,
quelle importance...





















Et puis quoi encore,
s'il est à consommer,
avec ou sans modération,
s'il résiste encore,
à bien des avanies,
à bien des avaries,
écoutons le parfois,
parler du lendemain,
quant tout paraît perdu...



CLIQUEZ ECOUTEZ, paroles autour d'André François






















Publié dans sonoriscausa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article