OU LE SON PREND UN COUP DE JEUNE, Avenirs radieux ou sombres, rêves et réalité, souvenirs nostalgiques, La jeunesse multifacettes...

Publié le par gilles MALATRAY

TANT BIEN QUE MAL,
IL FAUT QUE JEUNESSE SE PASSE



barbe-bleue.jpg



CLIQUEZ ECOUTEZ, Jeunes


Jeunesse dorée,
jeunesse adorée,
jeunesse comprise
jeunesse ignorée,
jeunesse broyée
jeunese maltraitée,
entre coup de sang et coup de gueule
coups de poing et coup de main,
la jeunesse bien consciente
fleurte entre les extrèmes,
en buvant l'inconnu
à pleines dents avides


CLIQUEZ ECOUTEZ, Orientation


barbe-bleue.jpg


CLIQUEZ ECOUTEZ, Cassette vierge



Nostalgie quand tu nous tiens,
où sont passées nos vingt ans,
scénario idyllique,
ou jeunesse à oublier,
honteux passé à enterrer,
Dieu merci, de s'en être extirpé,
A chacun sa jeunesse
Paradis perdu ou enfer refoulé
qui parfois duellement cohabitent.


CLIQUEZ ECOUTEZ, Les jeunes  ça craint



barbe-bleue.jpg



CLIQUEZ ECOUTEZ, Délit de jeunesse


Période conflictuelle,
l'âge qui n'est plus tendre,
se frotte à la Société,
conteste l'uniformité
pour exister,  individu
émergeant de la masse,
jusqu'à la révolte passée,
et s'y fondre à son tour.


barbe-bleue.jpg



CLIQUEZ ECOUTEZ, Délinquence


Jeunesse chair à canons,
à fusils ou à machettes,
jeunese guerrière magré elle,
sous le joug  d'endroctrineurs sans foi ni loi,
si ce n'est celle du pouvoir,
du lopin de terre à conquérir,
du peuple à soumettre,
des richesses à ne pas partager,
au prix de maint petits d'hommes
formés à être sanguinaires,
et à jamais brisés,
exclus de toute humanité.


CLIQUEZ ECOUTEZ, Enfants Guerriers



barbe-bleue.jpg




CLIQUEZ ECOUTEZ, Le certificat d'étude, extrait de Mort à Crédit de louis-Ferdinand Céline, lu par Arletty




barbe-bleue.jpg



NB : Sonoris Causa, impénitent bavard,
et insatiable montreurs de sons

va se taire quelques semaines.
En vacances toutes sonores,
pour ressourcer ses oreilles.
Bonnes vancances à tous,
visiteurs lecteurs-auditeurs fidèles,
ou navigateurs  occasionnels.









Commenter cet article