OU LA POESIE SONORE S'HONORE

Publié le par gilles MALATRAY

CONTESTATION DE VIVE VOIX

Poésie sonore,
poésie action,
comme elle s'autodéfinit parfois,
expérimentale pour d'autres,
Née des expériences des Hugo Ball
Henri  Chopin
et autres Bernard Heidsiek
des  futuristes bruitistes italiens,
des poètes lettristes,
souvent inspirée du vent de la provocation dadaïste,
la poésie sonore casse du vers,
du texte et  du sens parfois
mais conserve le sonore,
comme arme de persuasion..




CLIQUEZ ECOUTEZ  Christel Hugonnaud

Jouant des mots,
et du corps,
la peau est si sonore...
Jouant de l'attrait des sons,
l'appeau est si sonore.

CLIQUEZ ECOUTEZ, une météo marine agitée

Le texte est vivant,
aimant la scène,
au sens large du terme,
la scène publique,
pour le dit
et non pas seulement lu.

CLIQUEZ REGARDEZ ECOUTEZ La vox d'Eric Berthomeu

L'action peut être aussi,
pure performance,
tout le corps en jeu,
parfois rien que lui-même,
éludant tout texte possible.

CLIQUEZ ECOUTEZ David Christofell




Malmenant le vocabulaire,
ou le sur-utilisant,
déformant la diction,
du cri au murmure,
du limpide à l'hermétisme
ajoutant parfois du bruit,
illustratif,
ou perturbant,
dérèglant toute prosodie,
inventant des rythmes contrariès,
haletant,
négligeant voire dédaignant le ver,
elle conteste souvent .

CLIQUEZ ECOUTEZ David Christofell encore...

Elle crie souvent
ses désacords,
sans craindre de s'engager
politiquement s'entend,
le sonore contestataire,
trublion poétique,
bousculant genres et formes,
la poésie s'honore,
de ses idées sociales
de ses idées sonores...

CLIQUEZ ECOUTEZ Le bonheur...

CLIQUEZ ECOUTEZ, Pennequin et Richard





CLIQUEZ ECOUTEZ PLUS chez TELERAMA

CLIQUEZ CHEZ TAPIN

CLIQUEZ CHEZ LE TERRIER, LECTURES PUBLIQUES


CLIQUEZ ET ALLEZ FAIRE UN TOUR CHEZ ERRATUM






Publié dans sonoriscausa

Commenter cet article